English 1 (450) 359 4116

QU'EST-CE QU'UN PÔLE SAILLANT ?

Fonctionnement d’une centrale hydroélectrique

Un barrage retient un réservoir d’eau et permet d’en accumuler l’énergie potentielle. Une conduite forcée dirige cette eau du réservoir jusqu’à la turbine, située plus bas. La turbine convertit l’énergie potentielle de l’eau en énergie cinétique de rotation. L’alternateur qui y est connecté convertit ensuite l’énergie cinétique de la turbine en électricité, qui est transportée par le réseau de distribution jusqu’aux utilisateurs finaux.

Un alternateur est composé entre autres d’un stator et d’un rotor. Le stator est une structure d’acier sur laquelle sont installées des barres de cuivre. Le rotor quant à lui, est une fabrication d’acier qui supporte la jante et les pôles. La jante est un empilage annulaire de tôles d’acier. Les pôles, quant à eux, sont des électroaimants composés d’un cœur d’acier laminé, entouré d’une bobine de cuivre isolée. Les pôles sont installés sur le rotor de façon à ce que leur polarité magnétique soit alternée (pôles Nord, Sud, Nord, etc.).

Le mouvement des pôles devant les barres du stator fait donc alterner la polarité du champ magnétique exercé sur ces dernières. Ce champ magnétique oscillant génère un courant alternatif dans les barres du stator, suivant le principe d’induction découvert par Faraday. Lorsqu’un conducteur est soumis à un champ magnétique en mouvement, une tension est induite dans ce conducteur. La tension ainsi induite provoque à son tour la circulation d’un courant électrique lorsque le circuit est fermé.

Pour plus d’information, consultez les liens suivants vers quelques vidéos instructifs :